Twitter retire les anciens badges bleus, autrefois gages de notoriété et d'authenticité

Plusieurs personnalités publiques, comme Cristiano Ronaldo ou Lady Gaga par exemple, ont perdu la pastille bleue qui permettait de les authentifier sur le réseau social.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le compte Twitter du Pape François, après avoir perdu son badge bleu, le 20 avril 2023. (YUI MOK / MAXPPP)

Qu'ont en commun le Pape, Donald Trump et Beyoncé ? Ils ont tous les trois perdu, jeudi 20 avril, leur coche bleue sur Twitter, autrefois gage de crédibilité. La plateforme a donc enfin mis la menace d'Elon Musk à exécution et retiré le badge à ceux qui refusent de payer.

La pastille a ainsi disparu des comptes de personnalités comme Justin Bieber, Cristiano Ronaldo, Bill Gates ou encore Lady Gaga, ainsi que de ceux de nombreux journalistes, professeurs et militants. Même @jack, le compte du cofondateur de Twitter Jack Dorsey, a été dépouillé.

Du côté des politiques, beaucoup d'élus l'ont aussi perdu, mais certains ont obtenu dans la foulée la coche grise, réservée aux comptes du gouvernement ou de certaines organisations. C'est le cas de Kevin McCarthy, le patron des députés républicains.

Un abonnement payant 

Le badge bleu signale désormais les utilisateurs qui payent huit dollars par mois pour avoir cette distinction et d'autres avantages (plus de visibilité, des privilèges techniques, moins de publicités), comme Donald Trump Junior ou le Dalai Lama.

"Twitter verified", le compte de l'abonnement payant à "Twitter Blue", avait prévenu mercredi que le réseau social retirerait le lendemain les badges bleus obtenus avant qu'Elon Musk ne rachète l'entreprise fin octobre et n'impose sa vision à rebours de la précédente philosophie. "Pour rester authentifiés sur Twitter, les individus peuvent s'abonner à Twitter Blue ici", avait précisé le compte officiel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.