Le patron de SpaceX, Elon Musk, quitte Twitter "pour un certain temps"

Le milliardaire, qui s'était impliqué dans l'affaire GameStop sur Twitter, n'a donné aucune raison à cette décision. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le patron de Tesla et fondateur de Space X, Elon Musk, lors des Axel Springer Awards à Berlin (Allemagne), le 1er décembre 2020. (BRITTA PEDERSEN / AFP)

Le multi-entrepreneur Elon Musk a annoncé à ses près de 45 millions d'abonnés, mardi 2 février, qu'il quittait Twitter "pour un certain temps". Il n'a donné aucune raison pour sa subite décision. La semaine précédente, le milliardaire d'origine sud-africaine s'était impliqué dans l'affaire GameStop, une chaîne de magasins de jeux vidéo dont le titre a récemment flambé et fait trembler des fonds spéculatifs. En un tweet, le fondateur de SpaceX avait fait décoller le cours de cette société. Quelques heures plus tard, il avait également fait grimper le cours des actions d'Etsy, en faisant les éloges de ce site spécialisé dans les produits des petits créateurs.

Ce n'est pas la première fois que les tweets d'Elon Musk ont fait bouger les marchés : en évoquant sur les réseaux sociaux le bitcoin, il avait fait monter le cours de la cryptomonnaie. Cependant, sa présence sur twitter lui a aussi causé quelques problèmes juridiques par le passé. Il a ainsi été contraint de quitter la présidence du conseil d'administration de Tesla en 2018, après un sérieux accrochage avec la Commission américaine des opérations en bourse. Cette dernière l'accusait d'avoir induit en erreur les investisseurs en tweetant sur un possible retrait de Tesla de la Bourse.

Avec une fortune estimée à plus de 180 milliards de dollars, Elon Musk a pris en janvier la tête du classement des milliardaires tenu par Bloomberg. Il a profité de  l'envolée en 2020 des actions de son entreprise Tesla, spécialisée dans les voitures électriques, pour rafler la première place au patron d'Amazon, Jeff Bezos.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.