La défense de François Fillon épinglée sur Twitter

Les équipes de François Fillon se mobilisent sur les réseaux sociaux pour défendre le candidat de la droite. Une opération bien orchestrée malgré quelques couacs.

France 3

Avec plus de 10 000 tweets, #StopChasseàL'Homme est un des mots dièse les plus utilisés ce mercredi 1er février. Si on trouve de vrais supporters de François Fillon : "Il n'y a pas de plan B, il y a un plan F : c'est @FrancoisFillon." On trouve aussi de nombreux messages qui répètent : "Jamais une opération d'une telle ampleur montée pour essayer d'éliminer un candidat choisi par des millions d'électeurs" ou "À travers @FrancoisFillon, les tenants de l'IMMOBILISE veulent empêcher l'alternance politique."(sic)

Les robots à la rescousse

Immobilise au lieu de immobilisme a été répété des centaines de fois. Pour les spécialistes, c'est signé par un robot : "On a dégainé les bots chez Fillon. Avec une belle coquille en plus". Autre problème, les tweets proviennent beaucoup de petits comptes qui vivotaient, voire qui n'existaient pas. "Après les emplois fictifs, Fillon tente de sauver sa peau avec des comptes Twitter fictifs pour relayer #StopChasseàLhomme", conclut un internaute.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon au Salon des Entrepreneurs, à Paris, le 1er février 2017
François Fillon au Salon des Entrepreneurs, à Paris, le 1er février 2017 (ERIC PIERMONT / AFP)