Fermeture des Skyblogs : la BNF et l'INA vont numériser et archiver des millions de blogs pour leur "intérêt patrimonial, représentatif d'une époque"

Plusieurs millions de Skyblogs vont être numérisés et archivés par l'Institut national de l’audiovisuel (INA) et la Bibliothèque nationale de France (BNF) alors que la plateforme Skyblog ferme définitivement lundi.
Article rédigé par franceinfo, Boris Hallier - Jules Brelaz
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
La plateforme Skyblog baisse le rideau le 21 août 2023, après plus de vingt ans d'existence. (Captures d'écran Skyblog)

Une page d’Internet se tourne. La plateforme Skyblog ferme ses portes lundi 21 août 2023. Véritable phénomène des années 2000 (il s’en créait 600 à chaque seconde !), ces journaux intimes en ligne ont été les précurseurs des réseaux sociaux.

>> On vous raconte l'aventure des Skyblogs, cette plateforme référence du web français devenue obsolète avec l'avènement des réseaux sociaux

Beaucoup d’adolescents, notamment, y racontaient leurs amours et leurs passions. Des influenceurs d’avant l’heure dont les blogs sont considérés aujourd’hui par certains comme un "trésor sociologique". Ces milliards de pages URL vont maintenant, et durant 50 jours, être numérisées et archivées par l'Institut national de l’audiovisuel (INA) et la Bibliothèque nationale de France (BNF).

Direction le quatrième étage de la BNF, ce temple de la culture qui conserve parmi ses trésors deux exemplaires de la Bible de Gutenberg, le premier grand livre imprimé de l’histoire, mais aussi donc, depuis peu, des Skyblogs. "Ça peut aller du blog de 'Gugus 57 57' au blog de 'Johnny Hallyday 115', 'Tourcoing ma ville, je suis de là'," détaille Vladimir Tybin, chef du service du dépôt légal numérique à la Bibliothèque nationale de France (BNF). Son équipe de dix ingénieurs et conservateurs va, grâce à un robot logiciel, moissonner et archiver 12 millions de Skyblogs.


"Cela peut paraître étonnant que la BNF s'intéresse à des contenus de Skyblog, mais en fait, pour nous, c'est un intérêt patrimonial. Beaucoup d'historiens, beaucoup de sociologues, beaucoup de linguistes s'intéressent aux Skyblogs puisque c'est représentatif d'une époque".

Vladimir Tybin, chef du service du dépôt légal numérique à la BNF

à franceinfo

 

"Il y a un côté très désuet peut-être, qui ressort avec beaucoup d'images, de GIF, avec des chatons, avec des chiens", ajoute-t-il.

Le chef du service du dépôt légal numérique à la Bibliothèque nationale de France (BNF) (JULES BRELAZ)

Un miroir de la société et des adolescents

Parmi ces Skyblogs, il y a peut-être celui de Claire, une psychologue d’une trentaine d’années, croisée à la cafétéria de la BNF. "J'ai ouvert le mien à l'âge de douze ans : le 'kikoolol', c'était ridicule ! On mettait une photo et on pouvait rajouter des autocollants de toutes les couleurs. C'était hyper pailleté. C'était une plate-forme un peu sociale et c'était une ère pré-Facebook"

Le nouveau règlement général sur la protection des données rendait difficile le maintien de la plateforme selon Pierre Bellanger, fondateur et président du groupe Skyrock, à l’initiative des Skyblogs en 2002 et de cette numérisation aujourd’hui : "C'est une cristallisation de la plateforme. En effet, la meilleure manière de sauvegarder ce trésor en préservant aussi les individus qui l'ont constitué, c'était de le confier à l'INA et à la Bibliothèque nationale"

"Est-ce que j'ai envie que le mien soit publié ? Pas du tout ! Mais en voir d'autres, oui...", confie Claire. Pas de panique, que "JustKylie", "Azia Pouliche" ou encore "FanDePokémon du 78" se rassurent : l’accès au blog numérisé ne sera possible que sur demande à la BNF... et non plus sur Internet. 

L’INA s'occupe des blogs en lien avec le domaine audiovisuel

L’INA prévoit de son côté de sauvegarder 1,6 million de blogs, en prenant ceux qui ont plus de mille vues, dix publications et dix abonnés. À ce jour, 750 blogs ont été sélectionnés et collectés par leur lien avec le domaine audiovisuel français, notamment les émissions de télévision et de radio ; par exemple, 130 blogs sur Plus belle la vie et une vingtaine sur Secret Story sont concernés.

Ils seront sauvegardés grâce aux technologies de collecte développées en propre par l’INA pour assurer sa mission de dépôt légal du web francophone média et qui a permis depuis 2006 d’archiver par exemple plus de 17 000 sites web. L'objectif est de collecter, préserver et mettre à disposition ce patrimoine aux générations futures et aux chercheurs.

Numérisation et archivage des Skyblogs : reportage de Jules Brélaz

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.