We Demain : le métavers comme nouveau lieu de rencontres, la low-tech pour réinventer le futur

Publié Mis à jour
We Demain : le métavers comme nouveau lieu de rencontres, la low-tech pour réinventer le futur
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Ce sont presque deux visions du monde qui s’affronte​nt sur le plateau du 23h​. D'un côté, la journaliste de We Demain Armelle Oger et ​de l'autre, l’ingénieur Corentin de Chatelperron​. Entre rencontres amoureuses dans le métavers et la low-tech au service du futur. 

Les jeunes vont-ils déserter les applications de rencontres au profit du métavers, cet univers virtuel et immersif ? Dans ce monde 2.0, les utilisateurs et leurs avatars laissent libre cours à l’imaginaire​, tout en gardant un côté ludique et social. Armelle Oger illustre cette nouvelle réalité avec l’histoire d’un couple indien qui a pu célébrer leur mariage dans le Poudlard d’Harry Potter, et même faire venir l’avatar du père décédé de la mariée. Un univers encore à l’état embryonnaire, mais que les entreprises comptent bien développer. 

Inventer une nouvelle manière d'habiter la planète

Dans un autre registre, Corentin de Chatelperron s’est lui lancé dans un tour du monde pendant 6 ans sur son bateau laboratoire "Le Nomade des mers".  Il a déniché près de 150 trouvailles low-tech, "des technologies ou des savoir-faire qui sont à la fois utiles, qui répondent à des besoins de base, accessibles à tous, durables, respectueux des humains et de la planète". En les documentant et en faisant des tutoriels pour les rendre accessibles à tous, Corentin de Chatelperron espère inspirer les gens à répliquer ces technologies pour résoudre les problèmes du futur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.