Géants du numérique : bientôt taxés ?

Les géants Google, Amazon, Facebook et Apple seront-ils bientôt taxés en France ? La France a décidé de se lancer dans cette offensive, en attendant une mesure européenne.

Payer plus d'impôts en France pour Google, Amazon, Facebook et Apple. Les GAFA y seront contraints dès le 1er janvier 2019. Toute entreprise du numérique avec un chiffre d'affaires supérieur à 750 millions d'euros au niveau mondial, et à 25 millions d'euros en France, sera taxée jusqu'à 5% sur son chiffre d'affaires. Une mesure fiscale urgente selon le gouvernement, qui rapporterait 500 millions d'euros par an. "C'est un objectif de justice parce que personne ne peut accepter que les géants du numérique soient taxés 14 points de moins que les entreprises françaises, et en particulier les PME", explique Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie.

L'optimisation fiscale en cause

Des entreprises internationales qui ont payé entre 1,9 et 14,5 millions d'euros d'impôts en 2017. Elles ont été taxées à 9% en moyenne, contre 23% pour les PME françaises. La raison ? Ces géants du numérique pratiquent l'optimisation fiscale. Le Royaume-Uni est sur le point d'adopter un projet de loi. L'Italie, l'Espagne et l'Autriche y réfléchissent, en attendant une décision européenne commune. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les logos des Gafa, (Google, Apple, Facebook et Amazon). 
Les logos des Gafa, (Google, Apple, Facebook et Amazon).  (DAMIEN MEYER / AFP)