Contenus haineux : Facebook va collaborer avec la justice française

Le géant américain Facebook va pouvoir communiquer les adresses mails des auteurs de propos haineux sur le web à la justice française. 

France 2

Facebook va collaborer. Afin de limiter les contenus haineux sur internet et de poursuivre leurs auteurs, le réseau social américain va transmettre des données à la justice française. Une entente inédite qui ne concerne que la France. Réduire la haine sur le web, mais aussi les contenus racistes, homophobes ou antisémites, Facebook pourra communiquer les adresses web que lui demandera la justice afin de localiser et d'identifier les internautes concernés. 

Une future loi sur la cyber-haine

Cette mesure devrait être amplifiée dans les mois à venir. L'Assemblée nationale devrait examiner prochainement une loi sur la cyber-haine. Si elle est adoptée, cette loi obligera les plateformes en ligne à retirer sous 24 heures les propos haineux publiés sur la toile. Un bouton de signalement présent sur toutes les plateformes va également être mis en place. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Facebook se lance dans les cryptomonnaies avec Libra, a annoncé le réseau social, le 18 juin 2019.
Facebook se lance dans les cryptomonnaies avec Libra, a annoncé le réseau social, le 18 juin 2019. (JOEL SAGET / AFP)