Ce qu'il faut retenir des nouvelles conditions d'utilisation de Facebook

L'entreprise a mis à jour les conditions d'utilisation du réseau social. Francetv info liste les nouveautés.

Facebook a annoncé à ses utilisateurs des nouvelles conditions d\'utilisation, mercredi 26 novembre 2014.
Facebook a annoncé à ses utilisateurs des nouvelles conditions d'utilisation, mercredi 26 novembre 2014. (KAREN BLEIER / AFP)

Vous avez peut-être reçu un mail de la part de Facebook sans y prêter attention. L'entreprise californienne a informé ses clients, mercredi 26 novembre, que les conditions d'utilisation du réseau social allaient être mises à jour à compter du 1er janvier 2015. C'est long à lire, mais francetv info vous fait un résumé. En clair, pas grand-chose de neuf sur le fond, mais une volonté affichée de Facebook d'être plus transparent.

Un tuto pour expliquer les bases de la confidentialité 

Pour répondre aux critiques sur sa politique de confidentialité jugée opaque, Facebook a décidé de mettre en ligne un tutoriel intitulé Privacy Basics dans la version anglophone. Ainsi, le réseau social explique comment régler les paramètres de confidentialité : vous postez une photo d'une soirée entre amis, mais vous voulez que seuls les amis présents à cette soirée aient accès à l'image. Ou alors, vous postez un message indiquant votre nouvel emploi sur Facebook et vous souhaitez que seuls vos collègues qui sont "amis" avec vous sur Facebook aient connaissance de cette information. Le tuto vous explique comment faire. 

"L’ennui, c’est que si le site 'Privacy Basics' est intéressant pour les débutants qui n’ont jamais saisi le fonctionnement de Facebook, il ne vous apportera sans doute pas grand-chose si vous êtes déjà un utilisateur averti", alerte Le Soir.

La récolte des informations personnelles

Dans les nouvelles conditions d'utilisation, Facebook rappelle qu'il collecte vos données personnelles non seulement quand vous êtes sur le site, mais également quand vous surfez sur des sites web ayant recours à ses services. De nombreux sites marchands exigent la création d'un compte et souvent, il vous est proposé de vous connecter directement via votre compte Facebook. Evidemment, les sites et applications propriétés de Facebook, comme WhatsApp et Instagram, récoltent aussi vos données personnelles.

Mais Facebook souhaite aller encore plus loin dans cette collecte de données. Un bouton "acheter" est en train d'être testé aux États-Unis. Cette fonctionnalité devrait être bientôt disponible en France. L'idée est de pouvoir vous permettre de découvrir et d'acheter des produits directement depuis Facebook. "En cliquant dans un futur proche sur le bouton 'Acheter', vous livrerez naturellement le montant et la nature de vos achats en même temps que votre numéro de carte bleue, son type, sa marque, sa date de validité", précise L'Express.

Le devenir de ces données

"Nous tirons parti de toutes les informations à notre disposition pour fournir nos Services et maintenir leur qualité", assure Facebook dans ses nouvelles conditions d'utilisation. Et Facebook de préciser qu'un internaute peut refuser la publicité ciblée.  "Les internautes auront également la possibilité d'éditer les choix publicitaires, en bloquant un type de publicité qu'ils n'apprécient pas directement sur Facebook", détaille Le Figaro.

Néanmoins, 20 Minutes note que Facebook ne précise toujours pas la durée de conservation de nos donnés personnelles sur leurs serveurs. 20 Minutes a donc contacté directement l'entreprisequi assure qu'elle est "en conformité avec la loi française". "Toutes les informations seraient conservées 90 jours maximum", écrit le site d'informations.