Cet article date de plus de neuf ans.

La France soupçonnée de cyberattaque sur l'Iran

Selon "Le Monde", les services secrets canadiens suspectent en effet leurs homologues français d'avoir monté une vaste opération de piratage informatique, qui aurait débuté en 2009.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Selon "Le Monde", depuis 2009, les services secrets français sont derrière une vaste opération de piratage informatique grâce à un logiciel nommé "Babar".  (GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Suivez "Babar". Selon Le Monde (lien abonnés), vendredi 21 mars, le Canada accuse les services secrets français d'être derrière une vaste opération de piratage informatique, qui aurait débuté en 2009 grâce à un logiciel espion nommé comme le célèbre éléphant. 

"L'attaque viserait en premier lieu une demi-douzaine d'institutions iraniennes liées au programme nucléaire de ce pays", raconte le quotidien, qui s'appuie sur des documents dévoilés par Edward Snowden. Le programme aurait ensuite été étendu à d'autres institutions et pays, comme le Canada, l'Espagne, la Grèce, la Norvège ou encore l'Algérie. Pourtant piloté par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), qui n'est autorisée à agir qu'à l'extérieur des frontières, "Babar" aurait également été utilisé en France, pointe Le Monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.