Cet article date de plus de cinq ans.

Impôts : Google va régler 172 millions d'arriérés au Royaume-Uni

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Impôts : Google va régler 172 millions d'arriérés au Royaume-Uni
Article rédigé par
France Télévisions

Accusé d'évasion fiscale, le géant américain Google va donc verser 172 millions d'euros d'arriérés d'impôts au Royaume-Uni. Un premier pas insuffisant aux yeux de nombreux observateurs.

L'empereur de l'internet Google va payer 172 millions d'euros d'arriérés d'impôts en Grande-Bretagne. "Le message est clair, affirme George Osborne, le ministre des Finances britanniques. Ici, les impôts sont bas, mais ils doivent être payés. D'autres multinationales devront suivre."

5 millions d'euros d'impôts en France

Les Britanniques dénoncent le système d'optimisation fiscale du géant Google. Un mécanisme appliqué partout en Europe et également mis en cause par le fisc français.

Google se rémunère grâce à la publicité. Quand les entreprises achètent de l'espace publicitaire, elles négocient avec Google France, mais elles paient auprès d'une filiale irlandaise. Puis, elles envoient une partie des profits aux Bermudes, un paradis fiscal. Ainsi, en 2014, la multinationale a payé 5 millions d'euros, à peine plus qu'une simple PME.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Google

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.