Google-UE : un bras de fer économique et politique

En direct de Bruxelles, Marc de Chalvron revient sur le conflit entre Google et l'Union européenne.

France 2

L'Union européenne a décidé d'attaquer Google pour abus de position dominante. Le géant californien risque une amende de 6 milliards d'euros, mais il compte bien riposter.

"Hors de question de se laisser faire. D'ailleurs, Google a commencé à réagir en prenant acte de l'accusation et en se déclarant en net désaccord", rapporte Marc de Chalvron, en direct de Bruxelles. "Concrètement, Google a dix semaines pour faire une réponse formelle à la Commission européenne et pourra ensuite être auditionné", poursuit le journaliste de France 2.

Obama avait critiqué le protectionnisme de l'UE

"Derrière ce bras de fer économique, il y en a un plus politique entre l'Union européenne et les États-Unis. En février, Barack Obama avait critiqué l'Union européenne en référence à Google, il l'avait accusé de protectionnisme", conclut Marc de Chalvron en direct de Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Commission européenne a accusé Google d\'avoir abusé de sa position dans le secteur des moteurs de recherche pour mettre en avant certains de ses services.
La Commission européenne a accusé Google d'avoir abusé de sa position dans le secteur des moteurs de recherche pour mettre en avant certains de ses services. (DADO RUVIC / REUTERS)