Google Earth fête ses 20 ans, et certains internautes y ont fait de belles découvertes

Ce logiciel permet aux internautes de survoler la Terre et de zoomer sur le lieu de son choix grâce à un assemblage de photos aériennes ou satellites. Les informations disponibles sont plus ou moins précises, selon les régions géographiques.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes regardant Venise sur Google Earth alors que Google Earth dévoilait une nouvelle version de l'application, le 18 avril 2017 lors d'un événement au Whitney Museum of Art de New York (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Google Earth a été lancé il y a 20 ans jour pour jour, le 11 juin 2001. Depuis, de nombreux internautes naviguent sur ce logiciel. Certains vont voir leur maison ou leur rue puisque l'outil permet de zoomer avec précision sur l'emplacement de son choix, d'autres explorent la planète, parfois pendant des heures et des heures pour tenter d'y faire des découvertes.

Le youtubeur Indiana Fraise montre ses trouvailles à ses 35 000 abonnés, comme "une épave extraordinaire au large de l'Australie, ce bateau s'est échoué le 30 avril 2000", explique-t-il dans l'une de ses vidéos.

Et certaines découvertes sont insolites : une Américaine a fait le buzz, après avoir trouvé une île en forme de pénis au large de la Nouvelle-Zélande, en surfant sur Google Earth.

Une île en forme de pénis au large de la Nouvelle-Zélande, découverte sur Google Earth par une Américaine.  (GOOGLE EARTH)

Un tas de sable pris pour... une pyramide

Une autre Américaine était elle persuadée d'avoir découvert une pyramide, en survolant le désert égyptien pendant des jours. Son alerte a été prise très au sérieux. Une équipe d'archéologues professionnels s'est rendue sur place mais il ne s'agissait que d'un tas de terre et de sable.

Mais Google Earth est aussi un véritable outil de recherche. En visualisant des images satellite, une équipe galloise est tombée sur une forêt tropicale au sommet d'une montagne du Mozambique en 2017. Elle n'avait jamais été explorée. D'autres chercheurs ont repéré des grottes en Afrique du Sud avec cet outil. Ils y ont ensuite découvert l'existence d'un fossile de primate datant de près de deux millions d'années.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Google

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.