Le marché des drones sous-marins en plein essor

Les drones aériens sont quasiment devenus des objets du quotidien. En revanche, on connaît moins les drones sous-marins, déjà très utilisés par les militaires. Reportage au salon Euronaval au Bourget.

FRANCE 3

En apparence, cette vedette qui fend les eaux n'a rien de particulier. Pourtant, à son bord il n'y a aucun pilote. L'engin est un drone contrôlé à distance. Développé à des fins militaire, il va d'abord larguer un premier sous-marin aux airs de missile. Il s'agit un drone lui aussi mais chasseur de mines. Après la détection et l'identification, un second robot est propulsé. Doté d'une charge explosive, il sera sacrifié pour détruire la mine.

Gain de temps

Ce type d'opération est plus rapide et éloigne le danger pour les démineurs. "Auparavant une opération était faite en trois jours avec un chasseur de mines, maintenant vous faites cette opération en une journée", explique Guénaël Guillerme, directeur général ECA Group. Ce marché n'intéresse pas seulement les grands groupes industriels et les militaires. Ces drones peuvent aussi être utilisés pour cartographier des fonds, étudier les courants ou examiner l'envasement d'un port.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les drones seraient déployés en appui de la vidéosurveillance statique qui équipe déjà la ville
Les drones seraient déployés en appui de la vidéosurveillance statique qui équipe déjà la ville (CARSTEN REHDER / DPA)