Cet article date de plus de sept ans.

Après les "selfies", prenez de la hauteur avec les "dronies"

Ces autoportaits sont pris non plus avec un simple téléphone ou appareil photo, mais depuis un drone, un appareil volant radiocommandé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un "dronie" pris dans le désert du Nevada aux Etats-Unis. (CAPTURE D'ECRAN VIMEO / FRANCETV INFO)

Oubliez les selfies, et prenez de la hauteur avec "les dronies". Ces vidéos sont prises, non plus par un simple téléphone ou appareil photo, mais depuis un drone, un appareil volant radiocommandé. L'idée de base reste la même : se montrer, mais également faire profiter les autres de l'environnement où l'on se trouve. Démonstration sur cette colline dominant San Francisco aux Etats Unis.

L'Américaine Alexandra Dao, salariée du site de vidéo Vimeo (qui a ouvert une chaîne dédiée aux dronies) n'est pas à l'origine de cette mode, mais revendique l'invention du terme "dronie", rapporte L'Express. "ce qui retient vraiment l'attention des gens est la révélation dramatique lorsque le drone s'éloigne des individus et que l'on voit tous les environs [...] Cela ajoute un autre niveau d'intérêt et de suspense", explique-t-elle au Daily Dot

Le dronie peut aussi se faire l'envers. Plutôt que de commencer par un gros plan, la vidéo peut carrément débuter dans l'espace. 

Pour autant, le dronie est encore loin de détrôner le selfie, puisque pour le réaliser, encore faut-il posséder un drone. Mais déjà aux Etats-Unis, des entreprises se sont spécialisées dans la location d'appareils directement équipés d'une caméra.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tech / Web

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.