Pourquoi Apple supprime la prise jack 3,5 mm sur ses nouveaux modèles d'iPhone

C'est l'une des principales nouveautés des iPhone 7 et iPhone 7 Plus.

Un Apple Store à Chengdu (Chine), le 26 juillet 2016.
Un Apple Store à Chengdu (Chine), le 26 juillet 2016. (LI FUHUA / IMAGINECHINA / AFP)
avatar
Louis SanFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le


A chaque rentrée, c'est le même rituel. Apple a dévoilé son nouvel iPhone, mercredi 7 septembre. Parmi les principales nouveautés des iPhone 7 et iPhone 7 Plus, l'absence de la traditionnelle prise jack 3,5 mm. La rumeur courait depuis plusieurs mois, mais elle s'était renforcée depuis les informations postées sur des sites réputés particulièrement fiables, tels que Appleinsider, MacRumors ou encore 9to5Mac (sites en anglais), pour être finalement confirmée dans la soirée.

La fin de la fameuse prise écouteurs doit améliorer l'étanchéité de l'appareil et le rendre plus fin. Mais il y a d'autres raisons. Retour sur les motifs de la disparition de cette prise qui équipait déjà les premiers baladeurs, en 1979.

Parce que les casques sans fil se vendent de mieux en mieux

On ne fait pas que téléphoner avec un smartphone, évidemment. Il sert à (presque) tout, notamment à écouter de la musique. Pour ce faire, la méthode la plus classique est de brancher un casque – ou des enceintes – à sa prise jack. Sauf que ces accessoires filaires perdent du terrain.

Ces derniers mois, aux Etats-Unis, plus de la moitié des casques audio vendus fonctionnent en Bluetooth. A la fin juin, ils représentaient 54% des ventes outre-Atlantique, selon une étude du cabinet NPD, rapportée par le site spécialisé Numerama. En tête des ventes, les produits de la marque Beats, rachetée par Apple en mai 2014, pour 3 milliards de dollars.

Cette montée en puissance des casques Bluetooth n'est pas nouvelle. Un quart des casques vendus sur le marché américain fonctionnaient sans fil en 2014, et 40% en 2015, selon d'autres chiffres compilés par NPD et cités par Les Echos en février.

Parce qu'Apple veut faire passer tout le monde à la caisse

Ceux qui pensent acquérir le nouvel iPhone et qui n'ont pas encore de casque sans fil peuvent choisir d'en acheter un. Ils peuvent certes se détourner de la marque Beats. Mais il est fort probable qu'Apple fasse tout pour appuyer la société qu'elle a si chèrement rachetée et qui est dominante sur le marché américain.

Ceux qui restent attachés au casque filaire pour ses meilleures performances sonores ou parce qu'il fonctionne sans batterie – contrairement au casque Bluetooth – peuvent opter pour un casque avec une prise Lightning, celle qui permet, depuis l'iPhone 5, de charger le téléphone et d'échanger des données. Sony et Philips ont déjà sorti des modèles équipés de cette prise dont Apple est propriétaire. Comptez respectivement aux alentours de 300 euros et 200 euros, soit la fourchette haute des prix pour les casques audio. Or Apple prélève sa dime sur les fabricants d'accessoires souhaitant sortir un produit estampillé MFi (pour Made for iPhone). Le port Lightning est en effet breveté par Apple et la firme reçoit 4 dollars par produit utilisant ce port, selon les chiffres d'AppleInsider (en anglais). Sans compter que la firme impose ses fournisseurs aux fabricants, expliquait l'un d'eux au site Engadget (en anglais) en 2012.

Que les amoureux de leur casque filaire se rassurent. Le site spécialisé 9to5mac (en anglais) a partagé une vidéo du site vietnamien Tinhte présentant un adaptateur Lightning-jack. Les images auraient été filmées dans une usine du fabriquant Foxconn, l'un des fournisseurs d'Apple.

La marque à la pomme avait été critiquée lors de la sortie de l'iPhone 5, en septembre 2012, car ses connecteurs étaient différents de ceux de l'iPhone 4. Cela le rendait incompatible avec tous les autres produits d'Apple, de l'iPad à l'iPod en passant par les diverses stations d'accueil. Sans compter que le connecteur encore présent sur l'iPhone 4 n'avait pas changé depuis le premier iPod, en 2001. Le prix de l'adaptateur était de 29 euros.

Bonne nouvelle pour les acquéreurs du nouvel iPhone : selon le site AppleInsider (en anglais), l'adaptateur Lightning-jack serait fourni avec l'appareil. Et tant pis pour l'esthétique.

Parce que la firme ringardise régulièrement les vieilles technologies

Dans sa quête d'avant-gardisme, Apple a pris l'habitude de couper les ponts avec le passé. En 1998, la marque avait ringardisé le lecteur de disquettes en l'écartant du premier iMac. Avec le MacBook Air, en 2008, elle avait fait une croix sur le classique lecteur de disque optique. Sur son dernier MacBook, la marque s'est débarrassée du port USB. Pas étonnant, donc, qu'Apple supprime une technologie trentenaire de la nouvelle version de son produit-phare, celui qui génère deux tiers de ses revenus et la majorité de ses profits, précisaient Les Echos en juillet.

Certains constructeurs ont déjà lancé sur le marché des smartphones dépourvus de prise jack. C'est le cas des Chinois Lenovo et LeEco, comme le rapportait le site Les Numériques en avril. Pour tous, la prise a été remplacée par un port USB Type-C. Mais ces sorties récentes sont restées discrètes.

En prenant le train en marche dès maintenant, Apple marque les esprits et risque, à terme, d'imposer un nouveau standard aux smartphones, tant son influence est grande. Critiquée pour l'absence d'innovations majeures depuis la mort de Steve Jobs, la firme ne bouleverse rien, mais fait parler d'elle en tirant un trait sur un dispositif jusqu'ici indéboulonnable.