Ventes sur internet : ces marques qui quittent Amazon

Le géant américain de vêtements de sport Nike a annoncé son départ de la plateforme Amazon, mercredi 13 novembre. Ses produits étaient accessibles sur le site de vente en ligne depuis deux ans, mais la marque à la virgule veut privilégier son propre magasin et récupérer les données de ses clients pour un usage exclusif.

france 2

Nike va faire disparaître ses vêtements et chaussures de sport du site Amazon. Un coup de tonnerre pour le géant de la vente en ligne et un pari pour la marque à la virgule. Si Nike est le premier groupe mondial à avoir sauté le pas, mercredi 13 novembre, c'est qu'il se sent suffisamment puissant seul pour attirer les clients sur son propre site internet et dans ses magasins. "Sur Amazon, on ne sait jamais si c'est du vrai ou du faux, alors qu'à Nike, c'est forcément du vrai", indique un jeune homme.

La domination d'Amazon remise en cause

Sur Amazon, la marque Nike serait concurrencée par des contrefaçons forcément moins chères. Elle l'obligerait à casser ses prix pour rester compétitive. Autre raison : en maîtrisant ses ventes, Nike remet la main sur les données de ses clients. Pour Amazon, plateforme réputée incontournable, ce départ sonne comme une remise en cause de sa domination. Au lendemain de cette annonce, jeudi, l'action d'Amazon a baissé, quand celle de Nike a au contraire augmenté. Pour l'heure, Adidas, Puma ou Converse, par exemple, ne lui ont pas emboîté le pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un centre logistique d\'Amazon à Amiens (Somme), le 23 juillet 2019. 
Un centre logistique d'Amazon à Amiens (Somme), le 23 juillet 2019.  (DENIS CHARLET / AFP)