Location : le boom des plateformes collaboratives

De plus en plus de Français louent leurs bien afin de s’assurer des revenus. A des professionnels ou des particuliers, cela peut s'avérer rentable.

Louer son salon, sa piscine ou encore son potager, c’est désormais possible et de nombreux Français sautent le pas sur Internet. Les plateformes sont souvent synonyme de bonnes affaires. Pour financer son mariage, Amélie Coulon loue son trois pièces parisien, à des particuliers ou des professionnels. "La journée m’a rapporté 265 euros", commente, ravie, la future mariée.

Fort succès pour les plateformes collaboratives

Certains quittent leur travail pour devenir loueur professionnel. Alain Brault propose son loft de 115 mètres carrés parisien pour 600 euros la journée. 150 entreprises ont déjà investis les lieux, et le loueur affiche un salaire net "autour de 3 000 euros". D’autres, adeptes du troc, proposent des paniers de légumes en échange d’une aide au potager. En 2019, plus d’un Français sur trois a utilisé une plateforme collaborative.

Le JT
Les autres sujets du JT
La justice européenne a validé mardi la loi française destinée à réguler la location d\'appartements pour de courtes durées, le 22 septembre 2020.
La justice européenne a validé mardi la loi française destinée à réguler la location d'appartements pour de courtes durées, le 22 septembre 2020. (GILLES TARGAT / AFP)