Cet article date de plus de huit ans.

Acheter ses médicaments sur internet, est-ce avantageux ?

Il est désormais possible de se fournir en médicaments sans ordonnance sur des sites autorisés. Une aubaine ? Pas si sûr. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Les pharmacies en ligne doivent être adossées à des établissements "en dur" et sont répertoriées sur le site du ministère de la Santé. ( MAXPPP)

Une révolution dans le secteur ? Pour la première fois en France, acheter des médicaments qui ne requièrent pas d'ordonnance sur des sites internet est autorisé, depuis vendredi 12 juillet. La baisse des prix est le principal argument avancé pour justifier l'ouverture de ces pharmacies en ligne, émanations d'établissements "réels". Cette initiative a pourtant été lancée sous la contrainte de l'Union européenne. Est-ce avantageux pour le consommateur ? Tout dépend des situations.

Si vous souhaitez acheter des médicaments prescrits par votre médecin

C'est possible, sous certaines conditions. L'ouverture de la vente sur le web concerne environ 4 000 médicaments. Il s'agit de produits qui peuvent être délivrés sans ordonnance, mais votre médecin a pu vous les prescrire. Tous les médicaments en accès direct, dont la liste est disponible sur le site internet de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, sont concernés. On y trouve par exemple des pastilles pour la toux sèche, ou des antidouleurs à base d'ibuprofène ou de paracétamol, comme le Doliprane. Désormais, vous pouvez acquérir tous ces médicaments sur les pharmacies françaises en ligne, répertoriées sur le site du ministère de la Santé.

En revanche, vous ne pourrez peut-être pas acheter la totalité de la prescription. Vous trouverez en effet en ligne quelques médicaments délivrés uniquement sur ordonnance, mais ils sont rares. De plus, sur internet, vous pourrez uniquement les réserver et bénéficier du prix en ligne. Mais pour les obtenir, il vous faudra vous déplacer à la pharmacie à laquelle vous les avez commandés, pour les recevoir en mains propres. C'est, par exemple, le cas pour les pilules contraceptives ou le Viagra.

Si vous cherchez des médicaments à prix très réduits

Vous allez être déçu(e). Certes, les prix proposés en ligne sont souvent moins chers qu'en pharmacie. Par exemple, un complément alimentaire à base de cranberry coûte 12,90 euros dans une pharmacie du 9e arrondissement de Paris, 7,50 euros sur parapharmacie-du-soleil.com, le site internet adossé à la pharmacie Schneider de Colmar (Haut-Rhin). Mais il faut y additioner les frais de port, qui s'élèvent, au minimum, à 5 euros, et ne sont offerts qu'à partir de 50 euros d'achat. De plus, certains sites affichent des tarifs hors taxe. Cette dernière peut varier de 2% à 19,6%, selon Le Parisien. Et si la plupart des sites proposent des promotions, elles ne concernent que les produits de parapharmacie, comme les crèmes solaires par exemple. 

C'est pourquoi l'Autorité de la concurrence et l'association UFC-Que Choisir aimeraient aller plus loin. Elles sont favorables à l'ouverture partielle de la vente de médicaments sans ordonnance à d'autres canaux de distribution, comme les grandes surfaces, et ce afin de permettre aux consommateurs de bénéficier de tarifs plus attractifs. Mais pour les pharmaciens, la vente des médicaments hors des pharmacies néglige le risque sanitaire. Elle n'est en tout cas "pas envisagée par le gouvernement", a réaffirmé, vendredi, la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Si vous habitez dans un désert médical

C'est pratique. Plus besoin de vous déplacer si vous manquez d'aspirine : vous pouvez en commander directement sur internet. Si vous faites partie des Français qui habitent à plus de 15 minutes d'un médecin généraliste - 5% de la population, soit plus de 3 millions d'habitants selon une étude de la direction des statistiques du ministère de la Santé publiée le 16 octobre 2012 - cela peut se révéler utile. Car, dans les endroits où il n'y a plus de médecin à proximité pour prescrire, souvent, les pharmacies aussi ont fermé. Sur les sites des officines autorisées à vendre en ligne, vous pouvez commander et recevoir vos médicaments chez vous. Pratique aussi si vous êtes immobilisé(e) et seul(e) à votre domicile.

Si vous êtes pressé(e)

C'est une mauvaise solution. La plupart des sites internet des pharmacies précisent la disponibilité du médicament, mais pas tous. Le délai de livraison dépend des conditions de vente du site. En général, il faut s'attendre à des délais classiques de livraison par la Poste, via Colissimo. "En cas d'urgence, même relative, les délais de livraison varient, en théorie, entre 24 heures et trois jours, la rapidité étant proportionnelle au tarif", indique Le Parisien. Si vous avez rapidement besoin d'un traitement pour soigner un mal de tête passager, mieux vaut, donc, se déplacer à la pharmacie la plus proche de chez vous.

Si vous avez besoin de conseils

Il ne faut pas être dans l'urgence. C'est inscrit dans la loi : les pharmacies doivent s'organiser pour répondre au téléphone aux questions des internautes. Mais chacun l'interprète à sa manière. Basée à Sélestat (Bas-Rhin), Santeshop.fr, par exemple, ouvre ses lignes entre 14 heures et 18 heures. De leur côté, pharma-medicaments.com et pharmashopi.com sont fermées pendant la pause déjeuner. Et la plupart des pharmacies sont joignables uniquement du lundi au vendredi, contrairement aux officines "en dur", souvent ouvertes le samedi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tech / Web

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.