Intempéries : des démarches précises pour les indemnisations

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 10/06/2014Durée : 00h48

Que faire lorsqu'on est sinistré après une telle météo ? Quelles sont les démarches à entreprendre ? Il y a des délais à respecter pour les particuliers et pour les professionnels. Ces derniers espèrent un classement en zone de catastrophe naturelle, ce qui faciliterait les indemnisations.

Les intempéries passées, la course contre la montre pour se faire rembourser commence. Si les dégâts concernent la maison, ils sont en général couverts par la garantie tempête, neige, grêle, de l'assurance multirisque-habitation. Il faut déclarer le sinistre dans un délai de cinq jours.

Nos assurances nous demandent des devis de Couvreurs, ça prend du temps, c'est pas encore gagné.

Pensez à fournir un descriptif détaillé, avec des photos, et les facturés dés objets détériorés et celles des matériaux pour les réparations. Pour la voiture, tout dépend de votre assurance.

Assuré au tiers, aucune indemnisation. Avec une garantie de tourisme ou de tempête-grêle, là, vous serez indemnisé.

Pour les professionnels qui ne peuvent plus travailler, l'assureur peut prendre en charge une partie du manque à gagner, en fonction du contrat souscrit. Il y a peu de chances que ces orages soient reconnus.

Ce qu'on vient de connaître, c'est la tempête et la grêle, ce sont des garanties données par les contrats d'assurance.

En cas de catastrophe naturelle, les assureurs ont trois mois pour indemniser, sinon cela plus prendre bien plus longtemps, selon l'ampleur des dégâts.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==