Impôt : la première tranche peut-être supprimée ?

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 17/09/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

A la une, l'annonce surprise de Manuel Valls. La première tranche de l'impôt sur le revenu pourrait être supprimée. Quel contribuable serait concerné ? Réponse avec Julien Duperray et analyse avec Maryse Burgot.

Etude de l'INSEE sur l'emploi, ce qui est frappant, c'est l'instabilité et la précarisation du marché du travail. Les signatures de CDI sont passées de 50% a 5% en 30 ans.

Les crèches, un mode de garde plébiscité par les parents mais il manque toujours près de 400.000 places. Nous verrons comment les communes trouvent de nouvelles solutions et Jihane Benzina nous donnera des conseils pratiques.

A l'occasion des journées européennes du patrimoine, une visite inédite du petit théâtre de Marie-Antoinette à Versailles. Il n'est jamais ouvert au public tant il est fragile.

Dans les Cinq Dernières Minutes, nous recevons Camélia Jordana pour la sortie de son deuxième album.

Manuel Valls a fait son discours de politique générale hier. Depuis, le Premier ministre distille ses annonces. Pour les petites retraites, on y reviendra dans un instant. Il envisage de supprimer la première tranche de l'impôt sur le revenu dès la prochaine loi de finances.

Un haut le coeur fiscal. C'est le sentiment de Manuel Valls sur l'état d'esprit des contribuables. En réponse, le Premier ministre promet un geste en direction de tous les contribuables.

La première tranche du barême de l'impôt sur le revenu pourrait être supprimée. Nous soumettrons cette proposition au Parlement.

L'impôt sur le revenu se calcule par tranches. On en compte 6. Les 6000 premiers euros ne sont pas Entre 6 et 12000 euros, ils sont C'est cette tranche qui serait supprimée. Le reste est progressif : plus on est riche, plus on est imposé. Supprimer la première tranche, l'idée est bien accueillie.

Il y a un équilibre à faire entre les gens qui ont de bonnes situations et ceux qui en ont de moins bonnes. Cela va dans le bon sens.

C'est une bonne annonce, on ne va pas cracher dans la soupe.

C'est agréable.

Il faudra attendre 2015 pour voir les effets de cette promesse.

C'est un peu trop tard, ils ne peuvent rien faire.

C'est un réajustement, rien de plus.

La mesure figuera dans le projet de loi de finances pour 2015 Il sera présenté le 1er octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==