Grande-Bretagne : l'imposture du crieur royal

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 26/07/2013Durée : 00h40

Vous vous souvenez de son costume et de son désormais célèbre "oyé-oyé" Lundi soir, Tony Appelton a annoncé la naissance du bébé royal. Il n'est pourtant pas le crieur officiel de la Couronne. Il est d'ailleurs un peu surpris d'avoir fait la une des médias.

L'image a fait le tour du monde. En habit d'époque, sur les marches de l'hôpital, un crieur public proclame.

Nous accueillons avec humilité un futur roi.

Les policiers restent stoïques. Les télés du monde entier diffusent l'image en boucle. Pourtant, cet homme ne fait pas partie du protocole royal. Sa prestation n'avait rien d'officiel. Ce soir la, il se présente comme un authentique messager royal.

Le crieur public est la pour toutes les proclamations royales. Les naissances, les décès, les exécutions. Nous avons une licence, donc je suis venu pour l'annoncer au monde.

Tony Appleton vient de s'offrir un beau coup de pub. Malgré un protocole millimétré, personne ne l'en a empêche.

Le timing était parfait. C'était essentiel pour la réussite de mon opération. J'ai pris un taxi, j'ai dit au chauffeur de m'amener devant l'hôpital. Je n'ai pas hésité. J'ai fait comme si j'étais envoyé par le Palais. J'ai traversé la rue, déroulé mon parchemin, commencé à lire mon texte. J'ai pris tout le monde par surprise.

Il exerce ce métier depuis 25 ans est persuadé que la famille royale aura apprécié sa touche de folkore.

J'espère recevoir une lettre de kate et William.

La Grande-Bretagne compte encore 150 crieurs. Une profession oubliée qu'il aura remis sous le feu des projecteurs.

Nouveau vol d'une baraque à frites dans le Nord, à Famars.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==