Cet article date de plus de huit ans.

Grande-Bretagne : 1 million de postes publics supprimés depuis 5 ans

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Comment font nos voisins ? Voici l'exemple radical de la Grande-Bretagne. 1 million de postes publics supprimés en 5 ans. Du jamais vu, même sous Margaret Thatcher.

Quoi de commun entre un rayon de prêt-à-porter et un bloc opératoire? A priori, rien. Ce n'est pas un problème pour le gouvernement britannique, c'est même un avantage. Il vient de demander à sir Stuart Rose, l'ancien directeur de la chaîne de grands magasins Marks and Spencel de réformer sa sécurité sociale. Recrutements pointus, réductions d'effectifs, l'ancien patron du privé n'a pas peur des défis de la Sécu britannique et de ses un million 300.000 employés.

J'ai dirigé des organisations dans des périodes difficiles, j'ai l'habitude de gérer les moments de crise, c'est pour cela que le ministre de la Santé m'a demandé de voir ce que je pouvais apporter ici.

Pour réduire les dépenses, le gouvernement conservateur a frappé dans toutes les administrations. Police : 16.000 postes supprimés en 5 ans, 20 % des effectifs. Les autorités viennent de lancer en grande pompe une nouvelle agence, la NCA, équivalent britannique du FBI américain. Une meilleure manière de faire des économies.

C'est un regroupement d'unités de police pour économiser 20% du budget C'est d'ailleurs inquiétant alors que les missions de la police sont de plus en plus grandes.

Ce FBI britannique fera appel à des bénévoles sur des spécialités rares et intermittentes comme le piratage informatique. Des citoyens qui viendront aider l'agence gratuitement. Depuis l'an dernier, une taxe est appliquée a tous les locataires de HLM qui ont une chambre inoccupée dans leur appartement. Cette femme handicapée doit payer la taxe ou déménager dans plus petit.

Je comprends qu'il faille adapter la taille des appartements, mais c'est compliqué de déménager quand on est handicapé.

Pour économiser, le pays vend les bijoux de famille. Le gouvernement français avait pensé vendre l'hôtel de la Marine, place de la Concorde, à Paris, les Anglais ont sauté le pas: ils vont céder le siège de la Royal Navy pour en faire un hôtel de luxe.

Renault Trucks, filiale du groupe Volvo, confirme la suppression d'un peu plus de 500 emplois en France, dont 320 à Lyon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.