Cet article date de plus de cinq ans.

Vols d'explosifs à Miramas : terrorisme ou grand banditisme ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Vols d'explosifs à Miramas : terrorisme ou grand banditisme ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Plus de 150 explosifs ont été dérobés sur le site militaire de Miramas (Bouches-du-Rhône) dans la nuit de dimanche à lundi 6 juillet. France 3 fait le point.

En plein plan Vigipirate, plus de 150 explosifs ont été dérobés sur le site militaire de Miramas (Bouches-du-Rhône) dans la nuit de dimanche à lundi 6 juillet. Le ministre de la Défense demande ce 7 juillet une évaluation de la protection des dépôts militaires.

Y a-t-il eu défaut de surveillance ?

Les individus ont pénétré sur le site militaire en découpant le grillage. Ils ont visité huit ou neuf baraquements et sont repartis avec un impressionnant butin : plus de 150 détonateurs, des pains de plastic et une quarantaine de grenades.

Le maire de la commune se dit abasourdi. Il pourrait y avoir eu un défaut de surveillance. Autour du terrain, pas de caméra, mais des tournées régulières de gardiens et de militaires. Pour certains spécialistes ce vol a été commis par des individus bien renseignés.
Terrorisme ou grand banditisme, ce soir aucune piste n'est écartée. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.