Vol d'explosifs à Miramas : le point sur l'enquête

En direct de Miramas (Bouches-du-Rhône), Ambroise Bouleis fait le point sur l'enquête.

FRANCE 2

Dans la nuit de dimanche à lundi 6 juillet, des dizaines de détonateurs et des explosifs ont été dérobés sur un site militaire à Miramas (Bouches-du-Rhône). Ce mardi soir, "ce qui semble se dessiner, c'est que nous aurions affaire à des cambrioleurs qui étaient bien renseignés, des personnes qui connaissaient les lieux, qui savaient comment y pénétrer, et qui savaient très bien ce qu'elles cherchaient", rapporte Ambroise Bouleis. 

Grand banditisme ou terrorisme ?

À quel milieu appartiennent ces individus ? Telle est la question aujourd'hui. "Celui du grand banditisme ou encore la question du terrorisme se pose", poursuit le journaliste de France 2, en direct de Miramas. Pour l'heure, toutes les pistes restent ouvertes. Les enquêteurs devront également répondre à la question que tout le monde se pose : "Comment cela a-t-il pu se produire ici, dans une base militaire sécurisée ?", ajoute Ambroise Bouleis. Le ministère de la Défense a décidé d'ouvrir une enquête interne et a lancé une évaluation de la sécurité de tous les sites militaires de ce type en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site militaire de Miramas, dans les Bouches-du-Rhône, le 7 juillet 2015.
Le site militaire de Miramas, dans les Bouches-du-Rhône, le 7 juillet 2015. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)