Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Valérie Trierweiler : "Il m'a fallu un an d'apprentissage"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Interviewée vendredi sur Europe 1, la compagne de François Hollande estime avoir "trouvé ses marques" dans son rôle de Première dame.

En un an, Valérie Trierweiler s'est confrontée à de nombreuses reprises aux pièges et aux obstacles qui parsèment le parcours d'une Première dame. Invitée vendredi 14 juin sur l'antenne d'Europe 1, la compagne de François Hollande a estimé qu'elle avait enfin trouvé "ses marques" dans son rôle. Venue défendre la cause de l'enfance maltraitée, elle a permis à un médecin et aux associations engagées dans ce combat de trouver une exposition. Ce matin là, c'est le Dr Céline Raphaël, auteure du livre La démesure, qui raconte son propre calvaire d'enfant battue comme le relayait Libération en janvier dernier, qui accompagnait la première dame en studio.

"Je ne me prends pas pour ce que je ne suis pas, je ne suis pas une femme politique, je ne suis pas médecin, mais j'aide seulement à faire venir quelques médias", a expliqué Valérie Trierweiler, qui en une année apprécie avoir "rencontré des tas de gens formidable", même si "on ne lui a pas laissé le temps". Elle explique alors qu'il lui a fallu "un an d'apprentissage", "le temps de prendre [s]es marques" .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.