Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Une école Montessori pour garder un village en vie

Une école qui rouvre dans une petite commune, c'est rarissime. C'est pourtant l'exploit d'un élu de Dordogne qu'a rencontré "Envoyé spécial" pour son reportage "Mon maire, ce héros !". Extrait.

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles." Le maire d'un village de Dordogne a fait sienne la célèbre devise de Sénèque ; à Saint-Pierre-de-Frugie, elle est même inscrite en toutes lettres. Extrait d'"Envoyé spécial".

Gilbert Chabaud refuse de laisser s'éteindre sa commune. Lorsque l'Education nationale a fermé la dernière classe, il a encore une fois cherché une solution par lui-même. Grâce à l'arrivée de nouveaux habitants, le maire a pu accueillir à bras ouverts Céline et son projet d'école privée Montessori.

Pédagogie alternative et ferme bio

 A la première rentrée, il y a deux ans, les élèves étaient sept. Aujourd'hui, ils sont vingt. Et la pédagogie alternative a tout l'air de leur réussir... Au fond du pré qui leur sert de cour de récréation, ils ont chacun leur petit coin de potager.

Ces apprentis citoyens des champs continueront peut-être plus tard à cultiver leur jardin à Saint-Pierre-de-Frugie, fidèles à la philosophie des lieux. Après avoir fait rouvrir l'école (un exploit dans une petite commune), le maire va racheter une ferme communale qui fait pousser fruits et légumes pour les 420 villageois. 

Extrait de "Mon maire, ce héros !", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 16 novembre 2017.

L\'école Montessori qui fait revivre une commune de Dordogne
L'école Montessori qui fait revivre une commune de Dordogne (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)