Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Stéphane Hessel, une vie d'engagements

Le parcours de cet Européen convaincu, fervent défenseur des droits de l'homme, couvre toute l'histoire du XXe siècle.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Stéphane Hessel, le 8 février 2011, à son domicile parisien. (JOEL SAGET / AFP)

Ancien résistant et diplomate, pionnier de l'ONU et Européen convaincu, Stéphane Hessel est mort à l'âge de 95 ans dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 février. Son parcours couvre toute l'Histoire du XXe siècle. Une vie d'engagements. 

La Résistance

Mobilisé en 1939, fait prisonnier, il s'évade et rejoint Charles de Gaulle à Londres. Envoyé en France en 1944, il est arrêté et déporté à Buchenwald, où il maquille son identité pour échapper à la mort. Il s'évade, est rattrapé, saute d'un train, rallie les troupes américaines, et arrive finalement à Paris en mai 1945. 

La force de l'indignation

A 93 ans, Stéphane Hessel signe un best-seller qui résume sa pensée politique : Indignez-vous ! (éditions Indigène), sorti en octobre 2010. Les tirages dépassent aujourd'hui allègrement les 4 millions d'exemplaires dans 35 pays

Le nécessaire engagement de la jeunesse

Avec ce succès phénoménal en librairie, Stéphane Hessel se réjouit que son message recueille le soutien des jeunes en Espagne ou en Grèce à travers le Mouvement des indignées ou aux Etats-Unis avec Occupy Wall Street.

Le conflit israélo-palestinien

Dès la Libération, Stéphane Hessel rejoint le secrétariat général de l'ONU et participe en tant que secrétaire à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Devenu diplomate, il n'a de cesse de défendre la cause des Palestiniens.

Les espoirs du printemps arabe

Toujours prompt à se mobiliser, il suit avec passion le printemps arabe. "Ce qu'ont démontré Tunisiens et Egyptiens, c'est que l'islam moderne est parfaitement compatible avec une démocratie laïque", assurait-il en mars 2011.

La gauche au pouvoir

En politique, Stéphane Hessel soutient Pierre Mendès France puis Michel Rocard en 1985. En 2001, il se présente en position inéligible sur les listes d'Europe Ecologie et apporte en 2012 son soutien au candidat PS à la présidentielle, François Hollande.

Le mariage pour tous

Sa mère, Helen Grund, a été le modèle de Catherine dans Jules et Jim, l'histoire d'une femme aimée par deux amis que François Truffaut a porté à l'écran en 1962. "Plus on est libre dans les mœurs, plus on est libre dans la vie." Fidèle à cet enseignement reçu de sa mère, il défend récemment le mariage pour tous.

L'amour de la poésie 

Auteur en 2006 de O ma mémoire, la poésie, ma nécessité (Seuil), il n'aimait rien tant que réciter du Baudelaire ou du Verlaine et connaissait par cœur plus d'une centaine de poèmes.

La sérénité face à la mort

Avait-il peur de mourir ? "Absolument pas", répondait-il, il y a onze mois. "Je considère qu’il ne faut pas vivre trop vieux." Stéphane Hessel envisageait sa propre disparition avec sérénité. "La vie, on l’a derrière soi. Elle a été, pour moi, belle. Avec des moments affreux et des moments admirables. Mais la mort sera peut-être plus belle encore, qui sait ?"


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.