Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo "Manifestement, le déplacement de Hollande à Dijon ne se passe pas comme prévu"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Canal+ / BFMTV
Article rédigé par
France Télévisions

Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano ont critiqué la manière dont le service d'ordre a écarté un homme qui interpellait François Hollande lundi à Dijon.

Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano ont vivement critiqué mardi 12 mars la neutralisation manu militari d'un homme qui interpellait François Hollande lundi lors de son déplacement à Dijon (Côte-d'Or).

"Les équipes du président avaient organisé une mise en scène, il était attendu par des militants socialistes. (...) Des Français se sont invités dans cette mise en scène", a estimé sur Canal Plus Nathalie Kosciusko-Morizet. "Les Français quand ils pensent à la campagne, ils pensent déception, mensonge, tromperie", a poursuivi la candidate UMP à la primaire UMP pour la mairie de Paris.

"Si cela avait été sous Nicolas Sarkozy, on en aurait entendu, dans les médias", a pour sa part jugé l'ancienne ministre Nadine Morano sur BFMTV. "J'ai participé en tant que ministre à beaucoup de déplacement et je n'ai pas vécu cette atmosphère que j'ai vue hier sur les écrans de télévision."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.