VIDEO. Les abeilles de Lozère affamées

La situation est particulièrement difficile pour les apiculteurs de Lozère. Leurs abeilles manquent de réserves pour traverser l'hiver. Une équipe de France 3 s'est rendue sur place.

FRANCE 3

Pour savoir où en sont les réserves de miel dans les ruches et de combien d'autonomie disposent les colonies, il suffit de les soupeser. Or, à Badaroux, le constat est sans appel : on est loin du compte.

"Le printemps a été mauvais, l'été a été aussi mauvais donc elles ont pas suffisamment de réserves en miel pour passer tout l'hiver", commente Alain Saint Léger, apiculteur. C'est exceptionnel en Lozère mais pour attendre cette première floraison qui permettra aux abeilles de reprendre des forces, il va falloir aider les abeilles.

État de calamité agricole

Le principe est simple : pour compenser le déficit de mile, on nourrit les ruches avec du sucre mélangé à de l'eau. Une technique efficace et coûteuse. Pour limiter la casse, une opération nationale a été mise en place par la FDSEA.

Le syndicat agricole a négocié le kilo de sucre à moitié prix et l'a acheminé gracieusement pour que les apiculteurs traversent au mieux cette crise. Avec 14 tonnes de sucre distribuées par ce biais, la Lozère est le département français qui a le plus profité de ce mouvement de solidarité.

Le Languedoc-Roussillon a enregistré une chute historique de 50 à 80 % de sa production de miel en 2014, soit une perte nette de près de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires. La filière a été déclarée en état de calamité agrocile en fin d'année dernière.
 

Le JT
Les autres sujets du JT