VIDEO. Le don d'organes pour sauver des vies

Aujourd'hui en France, 13 000 personnes attendent un organe pour être greffé. Une équipe de France 3 a recueilli les témoignages d'un greffé et de la mère d'un donneur.

France 3

Christophe Fourel est un survivant. Pendant deux mois, il est resté entre la vie et la mort. Souffrant d'une grave maladie cardiaque, son état de santé se dégradait lentement alors les médecins lui ont proposé une greffe. Il a été opéré il y a dix ans à l'hôpital de La Timone à Marseille. L'intervention a été un grand succès. Aujourd'hui, Christophe vit avec le coeur d'un autre. "La première fois qu'on m'en a parlé, je me suis effondré en larmes pensant que la vie s'arrêtait. Que j'allais vivre une petite vie dans des conditions difficiles. Je n'avais jamais imaginé que vivre avec l'organe d'un autre, c'était aussi beau et aussi merveilleux" raconte-t-il au micro de France 3.

Un choix difficile

Dorothée Galliano quant à elle a perdu son fils Michel, victime d'un accident de moto à 16 ans. Quelques minutes après son décès, les médecins lui demandent si elle accepte qu'on lui prélève des organes. Malgré la douleur, elle accepte. Grâce à ce don, cinq vies ont été sauvées. "Il n'y a rien de plus beau que de donner la vie à quelqu'un qui en a besoin" explique Dorothée Galliano.

Le JT
Les autres sujets du JT
La page Facebook de la campagne britannique pour le don d\'organes.
La page Facebook de la campagne britannique pour le don d'organes. (CAPTURE D'ECRAN FACEBOOK / FTVI)