VIDEO. Le blues des petits commerces de Belfort

Pour illustrer la fermeture des petits commerces en centre-ville, une équipe de France 2 s'est rendue à Belfort, où les commerces de la rue principale ferment les uns après les autres.

FRANCE 2
Les petits commerces ont bien du mal à survivre en centre-ville. A Belfort (Franche-Comté), l'artère principale, la rue Jean-Jaurès, compte 150 commerces. La clientèle est rare. Les magasins ferment les uns après les autres. Ceux qui restent survivent difficilement. La gérante d'un magasin de vêtements a vu son chiffre d'affaires baissé de 20% cette année. Elle parle d'"une sinistrose", de "la peur du lendemain".

Les grandes surfaces coupables ?

L'artisan boucher Emmanuel Lippi remercie ses clients fidèles, des personnes âgées pour la plupart : "En dessous de 30 ans, ils ont d'autres priorités."  Il travaille 70 heures par semaine mais ne se verse qu'un salaire de 500 euros par mois. Pour la gérante d'un pressing voisin, la raison est toute trouvée : "Certains clients vont à la grande surface." En tout, l'avenue Jean-Jaurès compte une vingtaine de commerces vides. Un nombre en constante augmentation.
 
Le JT
Les autres sujets du JT