Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Le Beaujolais nouveau, un vin en quête de reconnaissance

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ce jeudi sera le 3e jeudi de novembre, synonyme de Beaujolais nouveau, un vin souvent méprisé auquel certains vignerons tentent de redonner ses lettres de noblesse.

Pour les amateurs de vin du monde entier, ce jeudi 20 novembre rime avec la dégustation de Beaujolais nouveau. Une tradition de plus en plus décriée et un vin à la qualité contestée. Mais tous les producteurs ne sont pas de cet avis.

"On souffre de la façon dont on dit que c'est un produit industriel, alors que pour nous, ça ne l'est pas du tout en fait", se désole Emmanuel Fellot, producteur de beaujolais. Avec ses 30 000 bouteilles écoulées, il est bien loin des 30 millions de bouteilles qui s'exportent partout dans le monde.

Reconquérir les consommateurs exigeants

Pour lutter contre cette mauvaise image, un groupement de vignerons veut ramener le beaujolais nouveau au plus près du consommateur, en renversant cette image de vin médiocre.

"Il faut de l'élégance, il faut que le vin soit prêt le 3e jeudi de novembre (...) c'est passionnant et c'est techniquement très compliqué de faire un grand beaujolais nouveau", explique Robert Perroud, président du groupement Terroirs originels.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.