VIDEO. Gendarme tué à Nice : la région quadrillée pour retrouver le chauffard

Une soixantaine de gendarmes ont été positionnés cette nuit sur tous les axes routiers à proximité de la zone où le fuyard a disparu.

Olivier Théron, Raymond Chapelard / France 2

FAITS DIVERS - Un gendarme de 52 ans, renversé près de Nice (Alpes-Maritimes) par un voleur de voiture en fuite qu'il tentait d'appréhender, est mort mercredi 17 octobre des suites de ses blessures.

Le major Daniel Brière, numéro deux de la brigade de recherche de Nice, a été percuté à pied, arme à la main, par le chauffard. Ce père de deux enfants a succombé "quelques dizaines de minutes" après avoir été transporté dans un hôpital de Nice, a précisé à l'AFP le colonel Gaël Marchand, commandant du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes.

Une soixantaine de gendarmes "très motivés" ont été positionnés toute la nuit sur tous les axes routiers à proximité de la zone où le chauffard s'est évaporé, après avoir laissé sa voiture partiellement calcinée sur le bord de la route. Les détails sur place d'Olivier Théron et Raymond Chapelard pour France 2. 

Contrôle de gendarmerie dans la nuit du 17 octobre, à La Grave-de-Peille (Alpes-Maritimes).
Contrôle de gendarmerie dans la nuit du 17 octobre, à La Grave-de-Peille (Alpes-Maritimes). (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)