VIDEO. L'émotion de Samuel Sandler, père et grand-père de victimes de Merah

Samuel Sandler, le père et grand-père de l'enseignant et de deux enfants assassinés, a exprimé sa douleur avec dignité devant l'assistance, lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de Mohamed Merah, au collège-lycée Ohr Torah de Toulouse. Voici un extrait de son allocution.

France Télévisions

TOULOUSE - Le président de la République, François Hollande, a affirmé jeudi 1er novembre à Toulouse que la France était déterminée à combattre "sans relâche" l'antisémitisme car la sécurité des Juifs est "une cause nationale", lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de Mohamed Merah, au collège-lycée Ohr Torah. Il était en compagnie du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, venu assurer les Juifs de France de son soutien.

Le début de la cérémonie a été marqué par la prise de parole du chef de l'établissement, Yaacov Monsonego, au bord des larmes, qui s'est souvenu d'un "acte monstrueux de haine qui a pulvérisé [son] univers" car sa fille Myriam, 7 ans, a été froidement abattue par Merah alors qu'elle tentait de fuir son bourreau.

Puis Samuel Sandler, le père de Jonathan Sandler, un enseignant de l'établissement assassiné par Mohamed Merah avec ses deux petits garçons de 4 et 5 ans, ainsi qu'Eva Sandler, la veuve de Jonathan Sandler et mère des petits Gabriel et Arieh, ont exprimé leur douleur avec dignité devant l'assistance. Voici un extrait de l'allocution de Samuel Sandler.

capture d\'écran - Père de Jonathan, un enseignant tué, et grand-père de deux enfants assassinés a exprimé sa douleur avec dignité devant l\'assistance à Toulouse jeudi 1er novembre 2012 lors de la cérémonie d\'hommage aux victimes de Mohamed Merah, au collège-lycée Ohr Torah.. Voici un extrait de l\'allocution de Samuel Sandler.
capture d'écran - Père de Jonathan, un enseignant tué, et grand-père de deux enfants assassinés a exprimé sa douleur avec dignité devant l'assistance à Toulouse jeudi 1er novembre 2012 lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de Mohamed Merah, au collège-lycée Ohr Torah.. Voici un extrait de l'allocution de Samuel Sandler. ( FRANCE TÉLÉVISIONS )