Cet article date de plus de six ans.

Vidéo François Hollande inaugure le musée de l'immigration

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans son discours, le président de la République a condamné les détracteurs de l'immigration et s'est félicité de la diversité française.

François Hollande a inauguré le musée de l'immigration, sept ans après qu'il soit sorti de terre. Le bâtiment a été construit à l'initiative de Jacques Chirac. L'ancien président souhaitait rendre hommage à tous les immigrés venus en France pour travailler.

François Hollande a tenu un discours sur la politique migratoire de la France, fustigeant tous les détracteurs de l'immigration, à droite comme à l'extrême droite. "Les discours qui instrumentalisent la peur, la peur de la dissolution de notre pays, de la dislocation, de la disparition, ceux qui rêvent d'une France en petit, d'une France de dépit, d'une France en replis, bref une France qui ne serait plus la France", a-t-il déclaré au micro de France 2.

Hommage à l'immigration

Le président a fait référence sans le nommer à Nicolas Sarkozy qui avait refusé d'inaugurer le lieu et défavorable à l'espace Schengen. "Faire éclater Schengen ? Faire disparaître Schengen ? Mais ce serait reculer, ce serait aboutir à rétablir des frontières, pays par pays", a déclaré François Hollande.

Le président se dit favorable au droit de vote des étrangers en France, mais sait qu'il n'a pas la majorité pour faire respecter cette promesse de campagne. "Il faudrait changer la Constitution", a-t-il précisé avant de se réjouir de la diversité française. "Aujourd'hui, un Français sur quatre a au moins un grand-parent immigré. Evoquer l'histoire de l'immigration, c'est évoquer l'histoire de la France", a assure François Hollande.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.