VIDEO. "Complément d'enquête" : s'espionner les uns les autres, rien de plus facile

Grâce à des logiciels téléchargés sur internet, un mari jaloux peut facilement traquer l'infidélité de sa femme. Le magazine d'information de France 2 s'intéresse, jeudi, au développement de l'espionnage dans la sphère intime.

France 2/Francetv info

L'ancien président de la République a été mis sur écoute pendant plusieurs mois par la justice. A cette écoute officielle, bien que contestée, s'ajoute l'écoute officieuse réalisée par Patrick Buisson, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. Cette affaire a fait ressurgir les questions sur la protection de la vie privée.

Qu'on soit une personnalité publique ou un simple citoyen, qui peut nous espionner ? Quels garde-fous juridiques encadrent les écoutes ? Le magazine "Complément d'enquête" consacre son émission, jeudi 1er mai à 22h20 sur France 2, à ces vies privées qui n'ont plus de secrets pour personne.

Transformer un smartphone en mouchard

L'espionnage n'est pas réservé aux agences américaines ou aux détectives privés. Rien de plus facile aujourd'hui, pour un conjoint jaloux, que d'espionner les conversations de sa femme. Ainsi, Jean-François a espionné son épouse pendant plusieurs années, grâce à un logiciel espion téléchargé gratuitement sur internet. Il a pu accéder à ses e-mails, à ses mots de passe, à ses discussions sur Facebook et à ses  photos. En quelques clics, le smartphone de sa femme s'est même transformé en mouchard.

L\'exposition \"Top secret, le monde secret de l\'espionnage\", à Oberhausen (Allemagne), le 6 novembre 2013.
L'exposition "Top secret, le monde secret de l'espionnage", à Oberhausen (Allemagne), le 6 novembre 2013. (ROLAND WEIHRAUCH / DPA)