VIDEO. Ces clandestins qui veulent rejoindre l'Angleterre, dix ans après Sangatte

Dix ans après la fermeture du camp de la Croix-Rouge à Sangatte, les reporters de France 2 ont voulu savoir où en était cette immigration clandestine qui avait fait l'actualité. Ces hommes venus de Syrie, d'Iran ou d'Irak sont toujours à Calais (Pas-de-Calais) et ils sont toujours aussi déterminés à ne pas arrêter leur aventure en France.

Dominique Derda et Jean-Marie Lequertier - France 2

SOCIETE - Ces migrants rêvent toujours de traverser la Manche. Dix ans après la fermeture par Nicolas Sarkozy du centre d'hébergement d'urgence de la Croix-Rouge à Sangatte (Pas-de-Calais), les reporters de France 2 ont voulu savoir où en était cette immigration clandestine qui avait fait l'actualité. Ces hommes venus de Syrie, d'Iran ou d'Irak se rendent toujours sur les côtes de Calais et ils sont toujours aussi déterminés à ne pas arrêter leur aventure en France.

Le reportage nous fait partager le drame de ces hommes qui se disent presque tous persécutés dans leur pays. Des persécutions marquées jusque dans leur chair pour certains Iraniens qui montrent des cicatrices dues à de mauvais traitements infligés par la police. Voici comment ces hommes préparent leur traversée vers l'eldorado britannique.

Des réfugiés clandestins marchent dans la nuit du 03 au 04 septembre 2001 à Calais, sur un pont près de l\'entrée du tunnel sous la Manche pour tenter de se rendre en Grande-Bretagne.
Des réfugiés clandestins marchent dans la nuit du 03 au 04 septembre 2001 à Calais, sur un pont près de l'entrée du tunnel sous la Manche pour tenter de se rendre en Grande-Bretagne. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)