Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Ayrault veut "s'inspirer" du vote suisse sur la rémunération des patrons

Publié Mis à jour
France tv info
Article rédigé par
France Télévisions

A l'issue du séminaire sur l'emploi, le Premier ministre s'est exprimé sur le référendum d'initiative populaire suisse sur une limitation des rémunérations des grand patrons.

Une "excellente expérience démocratique" dont "il faut s'inspirer". Jean-Marc Ayrault a semblé particulièrement emballé par l'initiative suisse limitant les rémunérations abusives des patrons des sociétés cotées. Il était interrogé à ce sujet, lundi 4 mars, à l'issue d'un séminaire sur l'emploi à l'Elysée. Alors qu'il s'apprêtait à partir, l'ancien maire de Nantes (Loire-Atlantique) est revenu sur ses pas pour répondre à un journaliste qui l'interpellait sur ce vote.

Adoptée la veille par 68% des votants helvètes, cette initiative prévoit de donner aux actionnaires un droit de veto sur le montant des salaires des patrons. Elle interdit également les primes d'entrée et les indemnités de départ ("parachutes dorés") dans les sociétés cotées en bourse.

En France, un décret présenté en juillet plafonne déjà les rémunérations des patrons du secteur public. Le plafond brut annuel de rémunération est fixé à 450 000 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.