VIDEO. A quoi ressemblait la Gay Pride il y a 30 ans ?

Découvrez des images inédites de la marche nationale organisée par des associations de défense des homosexuels en 1983.

François Marandet / Francetv info

A l'époque, elle ne s'appelait pas encore la Gay Pride, ni la Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans, et le mariage pour tous n'était pas une revendication de la communauté LGBT. Sur ces images d'archives inédites, nous sommes en 1983, deux ans après la première manifestation à l'appel du Comité d’urgence antirépression homosexuelle, une structure qui coordonne différentes organisations de défense des droits des homosexuels.

Comme promis par François Mitterrand lors de sa campagne électorale, deux articles sont supprimés du Code pénal. L'un punissait "tout acte impudique ou contre-nature avec un mineur du même sexe" et fixait la majorité sexuelle pour les homosexuels à 18 ans, contre 15 ans pour les hétérosexuels. L'autre aggravait la peine encourue pour attentat à la pudeur si ce délit était commis sur des personnes de même sexe. 

Après ces premières victoires pour le mouvement des droits des homosexuels, la marche de 1983 demande l'organisation d'états généraux de l'homosexualité. Une manifestation qui n'est pas encore complètement entrée dans les mœurs, comme le montrent les déclarations de passants interrogés dans cette vidéo.

En 1983, des milliers de personnes ont défilé à l\'appel du Comité homosexuel et lesbien pour l\'organisation des états généraux de l\'homosexualité.
En 1983, des milliers de personnes ont défilé à l'appel du Comité homosexuel et lesbien pour l'organisation des états généraux de l'homosexualité. (FRANCETV INFO)