Cet article date de plus de six ans.

Vidéo 11 millions euros pour erreur médicale

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La cour d'appel d'Aix-en-Provence était saisie d'une affaire douloureuse : la plainte d'une famille contre un médecin. Son erreur avait précisément provoqué le lourd handicap d'un nouveau-né. Le médecin a été condamné à verser 11 millions d'euros à cette famille.

Une rente de 11 millions d'euros pour tenter de réparer le préjudice d'un handicap. L'aboutissement d'une procédure judiciaire de quatorze ans. C'est l'âge de Philippe Giardina, lourdement handicapé depuis sa naissance à cause d'une faute médicale. Un dédommagement synonyme de délivrance pour la mère de Philippe.

"Qu'on ait gagné ou qu'on ait perdu, le jour où on a décidé d'ester en justice c'était pour regarder Philippe dans les yeux et lui dire qu'on avait fait quelque chose", témoigne Sandrine Giardina, la mère.

De lourdes séquelles

Le 29 juillet 2000, Sandrine Giardina est prête à accoucher mais le bébé est mal positionné. Le médecin tarde à faire une césarienne. Résultat : quelques heures plus tard, le nourrisson est vivant mais asphyxié et les séquelles sont lourdes. Le gynécologue a été reconnu responsable d'une erreur médicale durant l'accouchement.

L'adolescent ne peut pas marcher et il est nourri par une sonde. Philippe, handicapé aura besoin toute sa vie d'une tierce personne pour s'occuper de lui. L'argent versé mensuellement à Philippe tout au long de sa vie permettra de rembourser les emprunts de la famille principalement pour l'achat d'un habitat conforme au handicap de l'enfant. Cette somme aidera surtout à payer des auxiliaires de vie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.