Cet article date de plus de neuf ans.

Valls "sous influence juive" ? Le CSA adresse une mise en demeure à BFMTV et RMC

L'autorité de régulation des médias audiovisuels n'a pas apprécié une question de Jean-Jacques Bourdin posée à l'ancien ministre Roland Dumas à la mi-février.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'ancien ministre Roland Dumas (à gauche) sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, le 16 février 2015, en direct sur BFMTV et RMC. (BFMTV)

Le conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) adresse une "mise en demeure" à BFTMV et RMC, vendredi 6 mars, après l'émission polémique diffusée en janvier sur ces antennes. Le 16 février, alors que Jean-Jacques Bourdin recevait l'ancien ministre Roland Dumas, ce dernier avait expliqué que Manuel Valls [était] marié à quelqu'un qui [avait] de l'influence sur lui". Le journaliste avait alors relancé son invité en lui demandant si le Premier ministre était "sous influence juive ?"

"De nature à banaliser des comportements discriminatoires"

La réponse positive de Roland Dumas avait suscité un tollé. Mais la question du journaliste avait également déclenché l'ouverture d'un dossier au CSA. Trois semaines après les faits, le conseil estime que "la réponse qu’une telle question tendait à provoquer, dans le contexte de cet échange, et la formulation-même de cette question, relative au Premier ministre, étaient de nature à banaliser et à propager des comportements discriminatoires".

A noter qu'une mise en demeure du CSA n'a qu'une valeur d'avertissement et n'entraîne pas de sanction, sauf en cas de récidive. Jean-Jacques Bourdin s'est fendu d'un tweet pour dénoncer cette décision, assurant qu'on ne le "fera pas taire".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.