Cet article date de plus de cinq ans.

Un TGV met plus de dix heures pour relier Paris à Perpignan

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Un TGV met plus de dix heures pour relier Paris à Perpignan
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Jeudi 9 juillet, une centaine de passagers s'est retrouvée bloquée plus de neuf heures dans un TGV reliant Paris à Perpignan.

Les départs en vacances de cet été 2015 vont garder une saveur particulière pour les 367 passagers d'un train qui devait relier Paris à Perpignan. Le trajet aura duré douze heures en raison d'une succession d'incidents. À 14h07, le train part de la gare de Lyon, mais au bout de trois heures de trajet, il effectue un premier arrêt. Un incendie s'est déclaré à proximité des voies. "À partir de là, il y a eu une succession de galères. Il y avait plus d'électricité dans le train, il n'y avait plus de climatisation non plus. La SNCF n'avait pas prévu de donner à boire aux gens", explique Boris Allin, un passager du train.

Plongés dans l'obscurité

Deux heures plus tard, le train repart à petite vitesse, mais à 21 heures, une alerte technique le contraint à s'arrêter de nouveau. Le wagon est alors plongé dans le noir. À 22h30, le train doit faire demi-tour à cause d'un autre incendie. L'arrêt en gare d'Avignon permet enfin aux passagers de descendre et d'avoir un plateau-repas. Cela faisait neuf heures qu'ils étaient enfermés dans le train. Les 367 passagers arriveront finalement à Perpignan, mais avec 12 heures de retard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.