Cet article date de plus de neuf ans.

Un reblochon haut-savoyard retiré de la vente à cause d'une bactérie

Ce type de reblochon est vendu soit directement chez le producteur, soit dans des magasins en Bretagne ou dans le Sud-Est, sous les marques Le Campagnard et Gaston.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Brucella présente dans les reblochons retirés de la vente peut provoquer fièvre et douleurs, voire des atteintes testiculaires, neurologiques ou articulaires. (SOLEIL NOIR / PHOTONONSTOP / AFP)

Le Syndicat interprofessionnel du reblochon (SIR) a procédé jeudi 12 avril au retrait de la vente de fromages de type "reblochon", sous les marques Le Campagnard ou Gaston, après la mise en évidence de la bactérie Brucella. Elle a été identifiée dans l'élevage bovin de Christian Pernet-Mugnier, aux Mouilles (Haute-Savoie), selon le SIR.

Ces fromages sont vendus soit directement chez le producteur, soit dans des magasins ou supermarchés dans les Côtes-d'Armor, le Finistère, le Morbihan, en Savoie et Haute-Savoie, ou dans le Sud-Est, à la coupe ou en rayons libre-service. Des affichettes ont été apposées dans tous les lieux de vente concernés.

• Quels sont les lots concernés ?

Il est recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant aux lots 1440703, 1441403, 1442303 et 1442902 de ne pas les consommer, de les détruire ou de se les faire rembourser. Le SIR a mis à disposition des consommateurs une ligne téléphonique : 04 50 32 05 76.

• Que risque-t-on en consommant ce fromage ?

La consommation de ces reblochons peut provoquer une brucellose. En phase aiguë, celle-ci se manifeste par des symptômes tels que fièvre isolée ou syndrome pseudo-grippal associant fièvre, douleurs articulaires et musculaires, mal de tête, fatigue.

Ces symptômes peuvent s'observer dans un délai d'une semaine à un mois suivant la consommation des produits contaminés. Plus rarement, des atteintes testiculaires, neurologiques ou articulaires sont possibles.

Les personnes qui auraient mangé de ces fromages et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter rapidement leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Le SIR rappelle aux personnes qui auraient consommé ce fromage cuit que la cuisson permet de prévenir le risque de contamination.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.