Cet article date de plus de sept ans.

Un homme soupçonné d'avoir volé 200 000 euros de nourriture dans des TGV

Un employé d'une société de nettoyage est accusé d'avoir commis 121 vols dans des wagons-bars de TGV, selon "Le Parisien".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un wagon-bar dans un TGV en direction de Paris, en juin 2012. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Il a été pris la main dans le sac. Un employé d'une société de nettoyage est soupçonné d'avoir dérobé jusqu'à 200 000 euros de nourriture dans les wagons-bars de TGV, à Marseille (Bouches-du-Rhône), rapporte Le Parisien, mercredi 6 février. La justice le soupçonne d'avoir commis 121 vols, mais lui n'en a avoué qu'une soixantaine. Il comparaîtra le 26 mars devant le tribunal de Marseille.

C'est un responsable des wagons-bars qui a raconté en janvier à la police des "vols quotidiens", "depuis plusieurs mois". L'employé de la SNCF précise que ces vols "sont perpétrés plus particulièrement lorsque les rames se trouvent en voie Z de la gare de Marseille, réservée au nettoyage". Le voleur a été attrapé le 31 janvier, alors qu'il remplissait un sac à dos de nourriture et de boissons. A son domicile, la police a par ailleurs trouvé "d'autres preuves" de ses larcins, ajoute Le Parisien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.