Un homme soupçonné d'avoir volé 200 000 euros de nourriture dans des TGV

Un employé d'une société de nettoyage est accusé d'avoir commis 121 vols dans des wagons-bars de TGV, selon "Le Parisien".

Un wagon-bar dans un TGV en direction de Paris, en juin 2012.
Un wagon-bar dans un TGV en direction de Paris, en juin 2012. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Il a été pris la main dans le sac. Un employé d'une société de nettoyage est soupçonné d'avoir dérobé jusqu'à 200 000 euros de nourriture dans les wagons-bars de TGV, à Marseille (Bouches-du-Rhône), rapporte Le Parisien, mercredi 6 février. La justice le soupçonne d'avoir commis 121 vols, mais lui n'en a avoué qu'une soixantaine. Il comparaîtra le 26 mars devant le tribunal de Marseille.

C'est un responsable des wagons-bars qui a raconté en janvier à la police des "vols quotidiens", "depuis plusieurs mois". L'employé de la SNCF précise que ces vols "sont perpétrés plus particulièrement lorsque les rames se trouvent en voie Z de la gare de Marseille, réservée au nettoyage". Le voleur a été attrapé le 31 janvier, alors qu'il remplissait un sac à dos de nourriture et de boissons. A son domicile, la police a par ailleurs trouvé "d'autres preuves" de ses larcins, ajoute Le Parisien.