Cet article date de plus de huit ans.

Lot-et-Garonne. Un homme maquille son suicide en meurtre

Selon "Sud-Ouest", un agriculteur de 53 ans, retrouvé mort en juillet, voulait incriminer son frère, avec qui il était en conflit. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le 3 juillet 2012, le corps sans vie d'un agriculteur de 53 ans avait été retrouvé dans un hameau de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). (CAPTURE GOOGLE MAPS)

FAITS DIVERS – Voilà une énigme digne d'un Sherlock Holmes. Un agriculteur, retrouvé mort le 3 juillet dans un hameau de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), aurait laissé, avant de se suicider par balle, des indices laissant penser qu'il avait été assassiné par son frère, rapporte Sud-Ouest.fr jeudi 6 septembre.  

"Selon les dernières pièces apportées au dossier, l'agriculteur de 53 ans se serait suicidé en prenant soin de laisser nombre d'indices visant à compromettre son frère. Un acte de désespoir doublé d'une tentative de manipulation", résume le quotidien régional, qui cite des sources proches de l'enquête. 

Le frère mis en examen puis relâché

L'agriculteur avait été retrouvé mort à 6 km de son domicile, sur la propriété de son frère avec qui il vivait des relations conflictuelles, raconte le site du quotidien. Le fusil se trouvait près du corps, qui ne portait pas de chaussures, mais des chaussettes propres. Aucun véhicule n'avait été retrouvé sur les lieux. En revanche, les bottes de la "présumée victime" avaient été découvertes chez son frère. Ce dernier, que tout accusait, avait été "placé en garde à vue afin d'être auditionné avant d'être relâché, les enquêteurs demeurant perplexes", poursuit Sud-Ouest, qui assure que "les dernières expertises techniques invalideraient la thèse du meurtre".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.