Un homme brandit un Colt 45 dans le métro parisien et menace les passagers

Un homme armé a semé la panique, vendredi 13 avril vers 9 heures, sur la ligne 13 du métro parisien. L'arme n'était pas chargée, mais l'homme avait deux chargeurs garnis sur lui.

"On n'est pas tous des Mohamed Merah ! Vous êtes manipulés !" Un homme armé a semé la panique, vendredi 13 avril vers 9 heures, sur la ligne 13 du métro parisien. Le métro se trouvait entre les stations Saint-Denis université et Basilique Saint-Denis lorsqu'un passager a brandi un Colt 45 en menaçant les autres voyageurs, affirme Le Parisien. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'arme n'était pas chargée, mais l'homme avait deux chargeurs garnis sur lui, qui contenaient six et dix cartouches. 

"Le signal d'alarme a été tiré et le train s'est arrêté dans le tunnel", raconte le journal. "Le conducteur est sorti de sa cabine et a remonté le train par l'intérieur pour venir ouvrir les portes du wagon de queue, où se trouvait l'homme armé, et permettre aux passagers de se réfugier dans les autres voitures".  Personne n'a été blessé. 

L'homme, qui ne jouit pas de toutes ses facultés mentales, selon la préfecture, a réussi à ouvrir les portes extérieures du wagon. "Il s'est alors enfui à pied dans le tunnel, le long des voies, avant de se réfugier dans une niche", poursuit le quotidien. "C'est là que les policiers de la BAC (brigade anti-criminalité) de Saint-Denis l'ont interpellé quelques minutes plus tard"La section antiterroriste de la brigade criminelle a été saisie de l'enquête.