L'épisode neigeux relance le débat sur les pneus hiver

Un député UMP a déposé une proposition de loi visant à rendre ces pneumatiques obligatoires l'hiver, selon RTL.

Un garagiste installe des pneus neige à Rodez (Aveyron), le 1er décembre 2010.
Un garagiste installe des pneus neige à Rodez (Aveyron), le 1er décembre 2010. ( MAXPPP)

L'exceptionnel épisode neigeux qui a paralysé le nord et l'ouest de la France relance, comme à chaque fois, le débat chez les politiques sur l'utilisation des pneus hiver. Le député UMP de Lozère Pierre Morel-A-L'Huissier souhaite ainsi rendre obligatoire ceux-ci durant l'hiver, affirme RTL vendredi 15 mars. D'après la radio, le parlementaire a déposé une proposition de loi. 

Le gouvernement n'a pas écarté la question mais reste prudent. "Je ne sais pas s'il faut rendre les pneus neige obligatoires mais il faut nous interroger sur comment pouvons-nous sensibiliser les automobilistes, quitte à avoir des prix abordables", a réagi le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, indique RTL. Quels sont les éléments de ce débat.

Quel impact sur la sécurité ?

Grâce à leur gomme plus souple qui ne durcit pas avec le froid et à leurs lamelles qui jouent le rôle de crampons, les pneumatiques hiver, qui sont aussi parfois appelés pneus neige, permettent de garder un meilleur contrôle sur la voiture en cas de neige ou de verglas. Par rapport à un pneu traditionnel, les distances de freinage sont réduites "de 10% sur surfaces mouillées et de 20% sur neige", selon le site allopneus.com. 

Combien ça coûte ?

Pour être efficaces, les pneus hiver doivent être montés sur les quatre roues du véhicule. Il faut compter au minimum 50 euros par pneu, auxquels il faut ajouter 15 euros pour le montage et autant pour le démontage de chaque pneunote Le Figaro. Selon le quotidien, ces pneumatiques "sont en moyenne 20 % plus chers que les pneus été, mais cet écart peut être réduit en choisissant une monte d'une taille inférieure". 

Les détracteurs de la proposition du député de la Lozère notent par ailleurs que ces pneus nécessitent un endroit où les stocker durant l'été. Pour faire face à ces coûts, l'élu UMP propose d'"assortir la proposition de loi d'une aide à l'acquisition" pour les foyers modestes, a-t-il expliqué sur Europe1. Pierre Morel-A-L'Huissier préconise aussi "la baisse de prime assurance que l'on peut mettre en place pour faire un bonus pour tous les automobilistes".

Quelle réglementation ailleurs en Europe ?

En Allemagne, depuis novembre 2010, il est interdit de conduire avec des pneus été quand il y a de la neige et du verglas sur les routes. Ceux qui ne respectent pas cette règle risquent une amende de 40 euros et un point en moins sur leur permis ou une amende de 80 euros et un point de moins s'ils bloquent la circulation.

Le Luxembourg applique la même règle depuis octobre 2012, et ceux qui ne la respectent pas risquent 78 euros d'amende, rappelle France 3 Lorraine. En Italie, les pneus neige ne sont obligatoires que dans une seule région,  la vallée d’Aoste, du 15 octobre au 15 avril.