Un chien opéré du cœur par des chirurgiens : l'histoire était fausse

La SPA avait annoncé qu'un labrador devait être opéré par des chirurgiens classiques à l'hôpital Montsouris, à Paris. Mais l'hôpital a démenti l'information.

Lyckra ne sera pas opéré par des chirurgiens de l\'hôpital Montsouris, à Paris, mais par des vétérinaires.
Lyckra ne sera pas opéré par des chirurgiens de l'hôpital Montsouris, à Paris, mais par des vétérinaires. (FRANCETV INFO)

ANIMAUX – L'histoire avait du chien, mais s'est avérée fausse. Lycka, un jeune croisé labrador recueilli dans un refuge de la SPA, souffrant d'un problème cardiaque, s'est invité dans les médias mercredi 28 novembre.

Le chien de 9 mois, abandonné à l'âge de 3 mois, est atteint d'une malformation cardiaque de naissance à un stade évolué avec complication grave et rarissime nécessitant une coûteuse opération. La SPA (Société protectrice des animaux), qui cherche a rassembler la somme nécessaire à l'intervention, avait indiqué jeudi que cette dernière serait réalisée à l'hôpital Montsouris à Paris, le 20 décembre, par des chirurgiens classiques, qui soignent habituellement les humains. "Cette intervention ne se pratique habituellement pas sur les animaux. Ce sont donc des chirurgiens pour humains qui vont opérer Lycka, grâce à un rapprochement entre l'école vétérinaire de Maisons-Alfort et l'hôpital Montsouris à Paris", a expliqué Orianne Vatin, porte-parole de la SPA. "Le chien sera opéré quand la totalité des fonds nécessaires à l'opération seront réunis, soit près de 3 000 euros, avait-elle ajouté. Les chirurgiens travailleront gratuitement." 

Mais en milieu d'après-midi, surprise : l'Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort a formellement démenti : "Les chirurgiens qui doivent prendre en charge le chien Lycka sont des vétérinaires spécialisés en chirurgie cardiovasculaire animale et travaillant au sein de l'IMM-Recherche avec ses moyens propres et non des chirurgiens de l'institut Mutualiste Montsouris, dont ni les plateaux techniques ni aucun autre service ne seront concernés par cette opération", a précisé l'Ecole dans un communiqué.

L'histoire de ce labrador est racontée dans cette vidéo.