Cet article date de plus de neuf ans.

Un camp de Roms démantelé dans l'Essonne

Les forces de l'ordre ont ciblé le campement d'Ormoy-Villabé, qui doit être démantelé. Certains de ses occupants avaient investi la partie désaffecté de l'ancien hôpital de Corbeil-Essonnes en début de semaine. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les gendarmes démantèlent un camp de Roms à Ormoy, jeudi 28 mars 2013. (MATTHIEU BIRDEN / FRANCE 2)

Deux cents gendarmes et policiers sont arrivés ce matin sur le site de Moulin-Galant, situé à cheval sur les communes d'Ormoy et de Villabé (Essonne), pour démanteler un camp de Roms occupé depuis cinq ans, selon nos confrères de France 2. Les occupants étaient sous le coup d'une expulsion depuis mardi. Ils avaient anticipé cette date en occupant brièvement, en début de semaine, la partie désaffectée de l’ancien hôpital Galignani, qui abrite également une maison de retraite. Les 170 Roms, dont 90 enfants, avaient finalement quitté l'établissement mercredi et regagné le campement. 

Contactée par francetv info, Françoise Jeuffroy, de l'Association de Solidarité en Essonne aux familles roumaines et roms, accueille la nouvelle "avec colère". Certes, "ces bidonvilles sont insalubres, mais on avait demandé trois jours pour trouver des solutions, nous connaissions des personnes qui auraient pu héberger des occupants". Elle précise qu'un "bon nombre des occupants avaient quitté le campement d'eux-mêmes avant ce matin", sans savoir où ils étaient partis. Une nouvelle audience doit avoir lieu dans l'après-midi au tribunal d'Evry, devant le juge de l'exécution.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.