Tunnel du Chambon : toujours pas d'effondrement

Plusieurs éboulements ont eu lieu ce dimanche 5 juillet. Une équipe de France 2 fait le point sur la situation.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ce dimanche 5 juillet, le pan de montagne situé au-dessus du tunnel du Chambon, dans les Hautes-Alpes, ne s'est toujours pas décroché. Des curieux scrutent la montagne depuis 48 heures. La plaque bouge de 2 mètres par jour. Elle pourrait descendre d'un coup et 800 000 mètres cubes de pierres tomberaient ainsi dans le lac situé en contrebas, ce qui provoquerait une énorme vague.

La liaison Grenoble-Briançon affectée

Pour l'heure, le versant s'effrite, mais ne s'écroule pas en totalité. "On ne sait pas si on aura une rupture en morceaux ou en masse", explique au micro de France 2 Geneviève Rul, du Cerema, le centre d'études et d'expertises sur les risques.

Sous ces rochers instables, le tunnel du Chambon, situé sur la route qui relie Grenoble à Briançon, a été condamné. Ces derniers jours, la voûte s'est en partie effondrée. La fermeture de cet axe routier pose de sérieux problèmes aux riverains et aux professionnels du tourisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un glissement de terrain sur un pan de la montagne au-dessus du lac du Chambon (Isère), le 4 juillet 2015.
Un glissement de terrain sur un pan de la montagne au-dessus du lac du Chambon (Isère), le 4 juillet 2015. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)